MARC HIRSCHI, CHAMPION D'EUROPE SUR ROUTE

Alexandre Balmer mÉdaillÉ d’argent !

Ex- vainqueur du Tour du Pays de Vaud, en 2016, Marc Hirschi n’en finit pas d’étonner son monde et de confirmer sa progression sur le plan international. Dernier succès : le titre européen sur route M23 à Zlin (République tchèque) après avoir battu au sprint, avec l’aide de la photo-finish, le Français Victor Lafay et l’Espagnol Fernando Barceto. Un exploit de plus pour le talentueux Bernois (20 ans), nouvelle recrue de l’équipe Sunweb Development après le retrait de la formation BMC Espoirs la saison dernière. Formé tôt à l’école de la route et de la piste, où il fait partie des cadres de l’équiipe nationale sous la direction de Daniel Gisisger (il totalise plusieurs titres, notamment celui de Champion du monde juniors de l’américaine avec Reto Müller), Marc Hirschi (1,73 m) se profile comme un coureur d’avenir, aux qualités multiples, à la fois à l’aise contre la montre et redoutable finisseur. Dès ses débuts comme cadet en 2014, il s’est affirmé à la tête de la relève du cyclisme helvétique. Double champion de Suisse junior sur route 2015-16, vainqueur ces années-là du GP Patton (Luxembourg), du GP Ruebliland, du Tour de Berne et du TPV, il avait déjà obtenu la médaille d’argent du chrono des championnats d’Europe 2016. Passé en 2017 dans la catégorie M23, il a enlevé le Tour du Jura, puis s’est déjà classé 3ème des Européens sur route. Le prélude à cette nouvelle réussite (comme Stefan Küng à Nyon en 2014) qui témoigne de sa belle régularité. Le prochain Tour de l’Avenir arrive à point nommé pour permettre ainsi à Marc Hirschi de mettre en valeur ce maillot de champion d’Europe et de s’affirmer encore un peu plus parmi la nouvelle élite internationale.

 
Source: CykloNewink.ez

Quant à Alexandre Balmer (18 ans), sacré récemment champion de Suisse junior sur route en solitaire et dont on a déjà eu l’occasion de mettre en évidence le talent naissant lors du TPV (7ème en 2017, 4ème en 2018), il a obtenu la médaille d’argent sur route derrière l’intouchable Belge Remco Evenepoel, vainqueur en solitaire avec 9’44 d’avance après avoir attaqué à 90 km de l’arrivée ! Le Chaux-de-Fonnier s’est dégagé de la tête du peloton des poursuivants sur la fin, précédant de peu l’Espagnol Carlos Fernandez qui avait d’abord accompagné l’extra-terrestre Evenepoel avant d’être irrémédiablement distancé. Au total, 167 coureurs de 38 pays ont participé à ce championnat d’Europe juniors qui confirme un peu plus l’incroyable supériorité de Remco Evenepoel, déjà sacré deux jours auparavant contre la montre, mais aussi les prometteuses qualités du jeune Neuchâtelois, digne successeur à venir d’un certain Jean-Mary Grezet qui avait écrit quelques unes des belles pages du cyclisme suisse junior, amateur et professionnel sous les couleurs de Cilo puis de SEM-France-Loire dans les années 1970-80.

Bertrand Duboux, 16.7.18